Calendrier (lunaire)

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Ceci est une version archivée de cette page en date du 3 juillet 2004 à 13:20 et modifiée en dernier par HertzZ (discussion | contributions).
Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Mode d'emploi du Calendrier Biodynamique


Jardinez avec la lune c'est considérer vos plantes comme des organismes vivants et non comme des objets inanimés. Les végétaux sont constitués en majeure partie d'eau et subissent donc directement l'influence de la lune, comme pour les marées. Si la lune soulève les océans, il semble évident que la sève n'y échappe pas.


Le jardinier sensibilisé pourra vérifier grâce au calendrier lunaire les phases de lune pour semer, tondre la pelouse, repiquer des fleurs mais aussi éviter de jardiner une journée de noeud lunaire, par exemple. Pour les perfectionniste, la version détaillé du calendrier donnera les heures précises des événements importants, les constellations traversées, etc. et en combinant ces données le moment idéal pour intervenir au jardin pourra être déterminé. Les agriculteurs qui respectent la biodynamie ne se font pas dicter l'horaire par une pointeuse. Le ciel, les éléments et le calendrier biodynamique sont les seuls patrons qui décident. Il y a d'autres finesses et précisions en rapport avec le calendrier biodynamique. Tout le monde ne pourra pas respecter l'entièreté des principes expliqués plus bas. A cause d'une vie professionnelle remplie, d'horaires imposés, etc. Alors, au minimum regardez la phase et surveillez les noeuds lunaires. Parce que vos plantes, elles, le valent vraiment. Allons-y.


Principe 1 : l'essentiel

Le mois lunaire, qui dure 27 jours et quelques heures, se décompose en deux parties. Entre la Nouvelle Lune (NL) et la Pleine Lune (PL), le disque lunaire grandit de jour en jour : c'est la lune croissante. Après la pleine lune, lorsque le disque rediminue jusqu'à la NL, c'est la lune décroissante.

  • On profitera de la lune croissante pour:
    • Travailler la terre, faire les repiquages, les plantations et les semis de toute plante qui produit des fruits ou des graines.
    • Au verger, on plantera les arbres et les arbustes. Ce sera aussi le moment de pratiquer greffes ou taille.
  • la lune décroissante est indiquée pour:
    • faire les semis de tout ce qui ne peux pas monter en graine (salades, épinards, oignons) et faire les récoltes.
    • L'on taillera les arbres et arbustes dont on désire diminuer la vigueur.
    • Récoltez vos denrées en lune décroissante et elle se conserveront plus longtemps.


En période de pleine Lune par exemple, les végétaux contiendront une plus grande proportion d’eau, une meilleure absorption de l'eau, ainsi qu'une augmentation de la germination et de la croissance. Le calendrier biodynamique recommande donc de semer 2 jours avant la pleine Lune, si possible.


Question : comment savoir en regardant la lune dans le ciel si elle est croissante ou décroissante ?

Réponse : si la lune dessine la lettre C, elle est Décroissante. Au contraire si un D apparaît, la lune est Croissante. On inverse les lettres, donc C=Décr. et D=Croiss. !


Principe 2 : le principal

Une autre donnée importante à connaître : lune montante ou lune descendante ?


Bon pour faire simple, au fil des jours, la position apparente de la lune varie par rapport à l'horizon. Une partie de son cycle de 27 j et 8 h elle semble "monter" pour quelques 14 jours plus tard "redescendre". On parlera de lune montante quand elle est "au dessus" de l'orbite du Soleil, et de lune descendante quand elle sera "en dessous". (Attention de ne pas confondre avec le point précédent !)


Pour vérifier ce phénomène, choisissez une nuit et observer dans le ciel la position de la lune. Prenez un repère fixe tel un arbre, une église, un poteau, etc. et notez bien son emplacement. Le lendemain, postez-vous et observer à nouveau le passage de la lune. Et alors, plus haut ou plus bas ?


  • En période de lune montante :
    • La sève des plantes monte vers les branches. Ces jours là sont donc profitables à tout ce qui se passe au-dessus du sol : greffes, semis, pousse des branches...
    • Tous les légumes feuilles (salades, épinards, choux, poirées, …) et le gazon ont une croissance stimulée
    • Semez maintenant vos betteraves rouges, scaroles, chicorées, cornichons, concombres et courgettes.
    • Les fruits récoltés seront plus juteux et resteront frais plus longtemps.
  • En période de lune descendante :
    • A l'inverse, lorsque la lune est descendante, la sève regagne les racines. La période est donc propice à ce qui se passe sous terre (plantation, repiquage, enracinement des boutures qui reprendront mieux..) mais également aux tailles, qui sont mieux supportées.
    • Si vous utilisez des engrais verts, incorporez-les pendant cette période.
    • C'est aussi le bon moment pour récolter les légumes racines (carottes, navets, patates, radis, etc.)
    • Rempotez vos plantes trop à l'étroit. Pour tous vos travaux de repiquage, plantation etc., cachez toujours les racines de la lumière directe du soleil.

ATTENTION : La lune croise le plan de l'orbite du soleil 2 fois par mois lunaire. A ce moment on parle de noeud lunaire et l'on s'abstiendra de toucher au jardin 4 heures avant et 4 heures après le phénomène. Très important. Avez-vous déjà semé des graines qui semblent méditer des jours, voire des semaines avant de parfois germer ? Vous pouvez raisonnablement suspecter d'avoir agit sous l'influence d'un noeud !

La lune tourne autour de la Terre en décrivant une ellipse. A un moment particulier la Lune est à sa distance maximale de la Terre, On dit alors que la lune est à l'apogée. A peu près 14 jours plus tard, la lune s'est rapprochée pour être le plus près de nous. On dit alors qu'elle est à son périgée (à 360.000 km de nous). Pour information, la différence entre les deux distances est de 50.000 km. Offrez-vous une pause le jour de l'apogée et du périgée. Au moins 4 heures avant et 4 heures après. Quand la lune est à l'apogée, la germination ou la croissance des jeunes plants est bloquée. Au périgée, les jeunes semis auraient tendance à "filer".


Conseils : regardez bien le calendrier lunaire, tout y est indiqué. La lune peut-être croissante et descendante en même temps. Ne mélangez pas ces deux notions.


En complément

  • Calendrier lunaire en ligne:

http://www.aujardin.info/fiches/lune_mai.php Remplacer "mai" par le mois en cours. Exemple, vous êtes en juillet, le lien sera alors: http://www.aujardin.info/fiches/lune_juillet.php

  • Le calendrier lunaire aux éditions rustica.
    • ISBN 2840384744 - EAN : 9782840384748
    • Regret: année par années... donc a racheter chaque fois...
  • L'influence de la lune sur les cultures.
    • ISBN 2706601787, EAN : 9782706601781
    • Editions "la maison rustique" Flammarion Par Robert Frédérick.
    • Ce n'est pas à proprement parler un livre avec calendrier lunaire, mais il parle plus de l'influence de la lune sur chaques végéteaux.