Séchoir solaire

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Le séchage des produits alimentaires est une technique de conservation très ancienne.

Il suffit pour cela d'exposer les produits au soleil.


Description[modifier]

La déshydratation est une technique de conservation très intéressante pour les herbes, les fruits et même les légumes. C'est la méthode de conservation, excluant la lacto-fermentation, qui est la plus saine.

Les vitamines, les principes actifs de l'aliment sont conservés, et il est facile après de les reconstituer en les faisant tremper.

De plus, il est très facile de le transporter, ça ne prend presque pas d'espace de rangement.

Types de séchoirs solaires[modifier]

Séchoirs solaires à chauffage direct[modifier]

Dispositifs simples ne comportant qu'un châssis vitré, sous lequel les produits seront disposés.

Le réchauffement causé par l'effet de serre diminue le taux d'humidité relative, ce qui accélère le séchage, sur une durée variant de quelques heures à quelques jours selon les conditions météo.

Principe[modifier]

Exemple de séchoir solaire à chauffage direct

Légende :

  1. Trous d'aération (pour qu'il n'y ait pas de condensation)
  2. plaque de verre ou de plastique transparent.

Les matériaux utilisés doivent donc être résistants à l'air chaud et humide, et il faut par ailleurs que l'exposition au soleil soit optimale; donc une orientation vers le sud est à privilégier.

Il faut prévoir des trous d'aération (la circulation d'air est primordiale). Ils seront réalisés sur le bas (pour l'entrée d'air froid) et sur le haut (pour la sortie d'air chaud).

Avantages et inconvénients[modifier]

  • Avantages: simple à réaliser, déplacer.
  • Inconvénients: l'exposition directe aux rayons du soleil dégrade les aliments.

Séchoirs solaires à chauffage indirect[modifier]

Principe un peu plus compliqué qui consiste à chauffer l'air, et le faire circuler entre les aliments à sécher.

Principe[modifier]

Exemple de séchoir solaire à chauffage indirect

Légende :

  1. Entrée d'air
  2. Partie exposée aux rayons du soleil. Sous une vitre, vous pouvez recouvrir la partie inférieure d'un matériau de couleur noire (peinture, tissus...). Un angle de 45° est à privilégier pour une meilleure exposition aux rayons du soleil. (en tout cas pour les pays tempérés (latitudes non équatoriales ni tropicales)
  3. Supports pour aliments faits de grillage fin (de sorte à laisser circuler l'air). Il est préférable que cette partie ne soit pas à la lumière pour un séchage de meilleure qualité.
  4. Cheminée. Celle-ci peut permettre une optimisation du flux d'air, pour ce faire il faut la faire de manière rectangulaire, utiliser un revêtement transparent placé face au sud, et des revêtements opaques dans les autres directions, recouverts de papier d'aluminium sur la face intérieure. Les rayons lumineux vont ainsi chauffer l'air sortant et donc créer une aspiration.

Avantages et inconvénients[modifier]

  • Avantages: chaleur moins destructrice que le chauffage direct.
  • Inconvénients: plus compliqué à réaliser.

Autres systèmes de séchage[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Applications[modifier]

Les résultats suivants sont fortement inspirés de ceux obtenus par Gérard Savatier de l'ASDER.

Fruits et légumes donnant de bons résultats[modifier]

  • Abricots: Dénoyauter, couper en deux. Inutile d'enlever la peau. Excellent. Seul inconvénient par rapport aux abricots secs que l'on trouve dans le commerce: ils brunissent.
  • Bananes: enlever la peau, couper en 2 ou trois tronçons que l'on découpe ensuite en 4 dans le sens de la longueur. Très bon résultat, équivalent aux bananes séchées du commerce.
  • Cerises: Même chose : dénoyauter et couper en deux - Excellent.
  • Fraises: C'est indiscutablement le fruit qui donne le meilleur résultat au séchage. Le parfum ressort, la fraise est fondante... II faut couper la fraise en deux et la poser face coupée en haut.
  • Groseilles à maquereaux: Délicieux. Le goût est celui de la nèfle. II faut les ouvrir un peu pour aider l'eau â sortir.
  • Haricots : Très intéressant : ils ne perdent pas leur goût et reprennent un aspect correct à l'eau bouillante.
  • Myrtilles: excellent.
  • Poires: Enlever la peau, couper en tranches, c'est excellent! En Savoie, les anciens faisaient sécher des poires dans le four à pain, profitant de la chaleur résiduelle après la fournée. Cela s'appelle la "poire tapée". II existe un gâteau qui se fait avec ces poires ainsi séchées (façon : sorte de gratin).
  • Pêches: Il faut enlever la peau (qui est amère), dénoyauter et couper en morceaux. C'est excellent.
  • Pommes: Enlever la peau. Couper en tranches. Excellent.
  • Prunes: Reines-claudes, mirabelles, quetsches, etc. sont délicieuses. On ne peut pas les sécher entières (comme les pruneaux), car les séchoirs ne sont généralement pas assez puissants. II faut les ouvrir, les dénoyauter et les poser la peau contre le grillage de la claie.
  • Tomates : couper en deux - Excellent.

En général, les fruits qui donnent les meilleurs résultats sont ceux qui sont les plus acides. Pour cette raison, on a intérêt à faire sécher les fruits avant maturité complète.

Fruits et légumes ne donnant pas de bons résultats[modifier]

  • Framboises: Immangeable : on dirait du gravier... On peut cependant ensuite en faire un excellent vin de framboise, en les mettant dans du vin rouge, et en rajoutant de l'eau de vie et du sucre. Cette recette est utilisable avec les framboises ayant naturellement séché sur l'arbuste.
  • Courgettes: Aucun intérêt (on ne retrouve que des filaments qui ne regonflent pas plongés dans l'eau et qui n'ont pas de goût).

Avantages / Inconvénients[modifier]

Avantages[modifier]

  • Diminution de la durée de séchage
  • Coûts réduits
  • Production locale possible en raison d'une technologie simple.
  • Pas de pollution

Inconvénients[modifier]

  • Difficultés de séchages dans les climats fortement humides ou peu ensoleillés.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]


Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
[[Catégorie:Pousse comestible]