Monomur

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Un monomur est un terme général désignant un élément de maçonnerie modulaire capable à la fois de porter une charge et d'isoler thermiquement. Le monomur est une sorte de parpaings très amélioré. C'est un corps creux, les vides prennent le plus souvent la forme d'alvéoles. Sa matière peut être de la brique, du béton cellulaire, de la pierre ponce etc...

L'institut français d'éco-construction en donne la définition suivante "Système maçonné à isolation dite répartie qui ne nécessite pas, aujourd’hui, d’isolation complémentaire. Il peut être en brique de terre cuite, pierre ponce, béton cellulaire…"

Le monomur est une invention récente qui remonte à la fin des années 1970 lorsque pour la première fois on a cherché à réaliser des économies de chauffage dans les bâtiments. C'est pourquoi le monomur est fréquemment employé en éco-construction.

L'impact environnemental varie selon les quantités d'énergie requises pour sa production. La terre cuite nécessite des fours à plus de 700 °C ; le béton cellulaire à 250 °c environ, la pierre ponce est réalisée à froid par mélange d'agrégats de pierres ponces et de ciment clinker.

Liens externes[modifier]