Lierre grimpant

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Lierre grimpant
190px

- Lierre grimpant -


Nom latin : Hedera helix L.
Famille : Araliacées
Exposition : Ombre
Multiplication :  ?
Utilisation : Plante ornementale
Avertissement
Avertissement important.gif
Présence de saponosides
Liens
Nuvola apps kuickshow.png  Portails : Cultiver  •  Permaculture  Fruit-cherries.svg.png
FloreListe de plantesPlantes utiles

Le Lierre grimpant ou « Lierre commun » est l'espèce la plus courante des lierres (Hedera helix)
Parfois surnommé à tort « bourreau des arbres », il est une liane à feuilles persistantes en hiver, de la famille des Araliaceae. Il est spontané en zone tempérée eurasiatique de l'hémisphère nord. Il est également cultivé comme plante ornementale.


Le lierre est le symbole de la fidélité. Il est aussi qualifié parfois d' « herbe de saint-Jean » car il a été présent dans de nombreuses célébrations de cultes païens.

« ...Lorsque je vis briller les eaux du lac à travers les branches des saules et des coudriers, je reconnus tout à fait un lieu où mon oncle, dans ses promenades, m'avait conduit bien des fois : c'et le Temple de la philosophie, que son fondateur n'a pas eu le bonheur de terminer. Il a la forme du temple de la sibylle Tiburtine, et, debout encore, sous l'abri d'un bouquet de pins, il étale tous ces grands noms de la pensée qui commence par Montaigne et Descartes, et qui s'arrêtent à Rousseau. Cet édifice inachevé n'est déjà plus qu'une ruine, le lierre le festonne avec grâce, la ronce envahit les marches disjointes. Là, tout enfant, j'ai vu des fêtes où les jeunes filles vêtues de blanc venaient recevoir des prix d'étude et de sagesse... »
-Gérard de Nerval -Les Filles du feu- (1834)

Description[modifier]

Vista-licq.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Écologie...


L'Éphéméride du jour
Calendrier du potager
Agriculture biologique
Auxiliaires
Biodiversité
Biologie
Colibris (Portail)
Conservation de la nature
Couche d'ozone
Cultures associées
Développement durable
Effet de serre
Empreinte écologique
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Naturisme
Permaculture (Portail)
Pollutions
Réchauffement climatique
Réduire, Réutiliser, Recycler
1001 trucs pour...



Écologie (Catégories)
Écologie (Portail)

C'est une plante sempervirente, qui rampe à terre ou qui grimpe le long des murailles et autour des arbres. Cette liane arborescente, dont l’ancêtre est probablement d'origine tropicale, est une des rares lianes que l'on trouve en Europe et en Asie Mineure (avec la clématite, le houblon ou le chèvrefeuille). Le lierre forme des tiges ligneuses rampantes ou grimpantes de taille indéfinie. Il atteint facilement 30 mètres de long et 25 m en hauteur.

Plante dépolluante[modifier]

Il est dit que le lierre est aussi une plante dépolluante, captant certains composés potentiellement cancérigènes présents dans l'air.

Produit vaisselle[modifier]

Faire bouillir 100g de lierre dans 2 litres d’eau plusieurs minutes. Presser, le jus obtenu peut alors être utilisé en tant que liquide vaisselle.

Plante médicinale[modifier]

Le lierre est un purgatif puissant, utilisé autrefois dans les campagnes. De nos jours l'usage interne de cette plante est toujours pratiqué. L'extrait hydroalcoolique sec de feuille est utilisé dans la composition de sirops contre la toux dans des affections bénignes et aussi en pastilles. Nota bene : Le lierre terrestre est une autre plante utilisée en médecine, dont les feuilles ressemblent à celles du lierre. Il est rampant sur le sol et de la famille des Lamiacées .

Plante ornementale[modifier]

Le lierre est souvent utilisé pour couvrir des murs et des habitations; mais il faut veiller dans le cas de murs en terre à l'émission de vraies racines qui peuvent causer des dégâts. Il faut aussi éviter qu'il recouvre les toits au risque de le voir soulever les tuiles. Sur les murs des habitations, le lierre présente un double intérêt : les protéger des intempéries et du soleil, et assainir le sol au pied des murs.

Il sert aussi comme couvre-sol pour les endroits ombragés, pour garnir les tonnelles et pergolas. On peut également l'utiliser en topiaire en lui faisant garnir des formes pré-établies.

Toxicologie[modifier]

Toutes les parties de la plante contiennent des saponosides (hédérine). Les animaux consomment volontiers des feuilles jeunes, les abeilles butinent les fleurs à l'automne, ce qui fournit un miel non dangereux.

Notes et références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Bibliographie[modifier]


{{#if:Écologie|{{Multiblablacartres

    -->