Empreinte écologique

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Empreinte environnementale)
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

L'empreinte écologique mesure la consommation humaine de ressources naturelles.
C'est un outil qui sert à mesurer la pression exercée par l'homme sur la nature, sachant que chaque personne a un impact sur l'environnement par sa façon de vivre. Cet indicateur a été inventé au début des années 1990 par Mathis Wackernagel et William Rees, spécialistes en planification.

Fichier:Footprint.jpg
L'empreinte écologique permet de contrôler si l'économie humaine, qui puise dans les ressources naturelles, respecte ou non la capacité de régénération de la planète...

Définition[modifier]

L'empreinte écologique est calculée en hectares globaux. Un hectare global est un hectare biologiquement productif avec une productivité mondiale moyenne. L'empreinte écologique correspond à la surface nécessaire au mode de vie d'une personne pour produire sa nourriture, absorber ses déchets et produire les biens qu'elle consomme. On peut étudier l'empreinte écologique d'un individu, d'une famille, d'une ville ou d'un pays. En ramenant le nombre d'hectares trouvé aux nombres d'individus étudiés, on peut effectuer des comparaisons entre individus ou entre pays.

Les partisans de la décroissance utilisent cet indicateur pour prôner la frugalité dans les pays riches.

Quelques chiffres[modifier]

La terre possède 11,3 milliards d'hectares de surfaces biologiquement productives, comprenant des terres et des surfaces d'eau. En prenant une population de 6 milliards d'hommes, il y a sur terre 1,8 hectares globaux disponibles par personne de terres et de mers biologiquement productives. Cette surface va diminuer au fur et à mesure que la population augmente. Quand l'empreinte par personne est supérieure à 1,8 hectares, on parle de déficit écologique.

Notre empreinte écologique moyenne dépasse actuellement les capacités de la Terre à se régénérer de 30%. Si notre demande continue sur la même croissance, d'ici le milieu des années 2030, nous aurions besoin de l'équivalent de 2 planètes pour maintenir notre style de vie[1]. Les activités humaines consomment donc largement plus que la capacité de régénération de la planète.


Quelques exemples d'empreintes[modifier]

d'après Living Planet Report 2009 - chiffres en hectares globaux par personne pour 2008

Continent (2006) Pays (2008)
Amérique du Nord 9,4 hectare Émirats arabes unis 9,6 hectare
Union Européenne 4,8 hectare USA 9,5 hectare
Europe (hors UE) 3,8 hectare Belgique/Luxembourg ou France 5,2 hectare
Moyenne pour un terrien 2,23 hectare Pays-Bas 4,1 hectare
Moyen Orient et Asie centrale 2,2 hectare Hongrie 3,8 hectare
Amérique Latine et Caraïbe 2,0 hectare Turquie 2,8 hectare
Empreinte écologique disponible 1,8 hectare Brésil 2,4 hectare
Asie(et Océanie) 1,3 hectare Algérie 1,8 hectare
Afrique 1,1 hectare Chine 2 hectare
Kenya 1,1 hectare
Inde 0,9 hectare

Réduire l'empreinte écologique[modifier]

Vista-licq.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Écologie...


L'Éphéméride du jour
Calendrier du potager
Agriculture biologique
Auxiliaires
Biodiversité
Biologie
Colibris (Portail)
Conservation de la nature
Couche d'ozone
Cultures associées
Développement durable
Effet de serre
Empreinte écologique
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Naturisme
Permaculture (Portail)
Pollutions
Réchauffement climatique
Réduire, Réutiliser, Recycler
1001 trucs pour...



Écologie (Catégories)
Écologie (Portail)

Au niveau mondial, les mesures qui permettraient de diminuer l'empreinte écologique mondiale sont la préservation de la biodiversité, la diminution de la population mondiale, la diminution de la consommation et la meilleure gestion des ressources naturelles.

Quelques pistes pour essayer de réduire son empreinte environnementale à titre individuel :

Fichier:Ekopediamoi2.JPG

Profiter de son potentiel écologique[modifier]

Une idée pour se donner le courage de réduire notre empreinte (car il n’est pas facile de vivre avec la pensée de tous ces hectares consommés en trop) : se rappeler notre devoir de bienveillance, source de plaisir citoyen.

Prêter attention aux autres, se soucier du bien-être de tout être humain, contribuer au bonheur commun, et se les rappeler quand nous consommons plus que de raison, devraient être les bonnes résolutions du siècle.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Living planet report 2008

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Pour réduire votre empreinte écologique, vous pouvez vous référer à l'ouvrage du WWF-France : "Planète Attitude, les gestes écologiques au quotidien", éd. du Seuil, 2004, 15€.
  • Un livre sur le sujet est également publié. Écrit par Mathis Wackernagel et William Rees, ce livre est intitulé "Notre empreinte écologique : comment réduire les conséquences de l'activité humaine sur la Terre".

Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».
Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.