Discussion:Rouler à l'huile végétale

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Existe-il sensiblement la même technique pour le moteur essence ?

Comment faire fonctionner un moteur essence à l'huile végétale ?[modifier]

Je suis moi-même propriétaire d'un véhicule essence et, à mon grand désespoir, j'ai pu constater dans mes recherches que l'huile végétale ne pouvait être utilisée que pour les moteurs diesel !!!

Help !!!


Les moteurs essances ne peuvent effectivement pas à ma connaissance fonctionner avec de l'huille de tournesol. Néanmoins avec quelque modification ils peuvetn rouler au GPL (Gaz de pétrole liquéfié) qui est un gaz et il me semble qu'il est aussi possible de les faire fonctionner avec du biogaz si celui-ci et de qualité suffisante. Je n'ai malheureusement pas plus d'info mais c'est une piste à explorer.

--La ferme



A lire: véhicules à carburants alternatifs; cela peut peut-être aider.

Amicalement, --jluc 10 mar 2005 à 14:40 (CET)

Merci à "Matt Lechien" http://www.surrealiste.org/[modifier]

Merci à lui d'avoir publié ses travaux sous copyleft. Ceci nous à permis de mettre à jours cet article avec une tonne de données pertinentes!

Un très grand merci à lui!

--jluc 17 avr 2005 à 03:12 (EDT)

Attention, l'huile de friture des resto chinois est a évitter ! Il y a une histoire de cuire la viande qui ne fait pas mon ménage.

--Hysope 7 mai 2005 à 11:35 (EDT)

Des connaisseurs m'ont dit qu'il fallait éviter les huiles usagées contenant des graisses animales. Si vous avez de plus amples informations...

--Alko 2 septembre 2005

A retravailler...[modifier]

J'ai eu un peu de difficulté à trouver un info dans le texte...

Peut-être revoir un peu la structure ou les titres...

Olivier C 9 jun 2005 à 07:24 (EDT)


Changement du filtre à gazoil[modifier]

Alors c'est tous les 10'000 ou tous les 60'000km? L'article original indiquait 10'000 et un utilisateur anonyme vient de passer la valeur à 60'000km. Qu'en est-il?

Ici je peux lire quelques avis contradictoires. on m'indique que c'est tous les 15'000. Ici encore on indique que c'est toutes les deux vidanges ou plus si impuretés.

Un avis éclairé dans la salle? --jluc 6 aoû 2005 à 12:00 (EDT)


J'ai changé le composé N2O pour la formule NO2. J'ai aussi ajouté la section sur les inconvénients du des oxydes nitreux.

Attention[modifier]

Je m'étais aussi renseigné pour rouler à l'huile vegetal, mais il y a un hic, pas technique, je vous rassure.

Rouler à l'huile de touresol (pour les moteurs diesel) est techniquement possible sans trop de pb (reglage de la pompe), mais c'est INTERDIT car on ne paye pas la TIPP qui est, la Taxe Intérieur sur les Produits PETROLIERS !!!!

incroyable, non ?


Je me souviens de cette histoire, c'est peut-être pas tout-à-fait ça. On doit pouvoir rouler... si on paye cette taxe. J'avais entendu parler de cette taxe parce qu'elle "pombait" l'utilisation des huiles végétales : elles entrent dans la composition de l'essence (moins de 10% pour les voitures, 10-15% pour les bus si mes souvenirs sont bons), donc elles entrent dans la composition des carburant et paf, taxe. Quelque chose à changer par là, c'est sûr. Mais si on roule à 100%, l'huile remplace l'essence au lieu d'entrer dans sa composition. Alors peut-être que...


Oui, si on paye la taxe (plus legere d'ailleurs sur ces produits), c'est autorisé. Mais si tu roules à 100% sans le déclarer, risque la meme chose que de rouler au fioul domestique, c'est a dire le nombre de kilometres affiché sur le compteur kilometrique * taxe non payé. Il est certain qu'il y a quelquechose à changer... pourtant la directive européenne 2003/30/CE (Parlement et le Conseil Européen) du 08 mai 2003 oblige la france à autoriser l'utilisation de ces huiles. A revérifier quand meme.


Ce ci est surtout vrai pour les frabricants/vendeurs d'huiles. cf valégrole

La délation n'étant pas réservé à l'époque 39-45. Celle-ci reste plus a craindre qu'un controle de police.

Au dessus de 10 % odeure caractéristique.

--Hysope 2 sep 2005 à 04:15 (EDT)

Effectivement, la France se met en contradiction avec l'Europe en n'ayant toujours pas transposée la directive européenne. A mettre en parallèle avec la promptitude de notre très peu cher président à transposer l'EUCD (poussé par les majors du disques). Vous avez voté à droite ? Vous aurez une vraie politique de droite qui favorise les riches et se fait tout pour contrôler le bas peuple. Ce n'est pas pour rien qu'en mai 1968 le peuple soit descendu dans la rue. Un petit indice, le gouvernement était de droite.

Au fait, le TIPP a été renommé TIC (Taxe Interne sur les Carburants) ce n'est pas pour rien, c'est pour étendre de manière incidueuse le champ d'application de cette taxe. Le lobby pétrolier est derrière tout ça !

--VspaceG 27 mars 2008 à 13:54 (EDT)

Controle de la Douane[modifier]

Un type c'est fait controler par la douane ... 100 € ... http://www.oliomobile.org/forum/viewtopic.php?t=2653

Au final il n'a en fait payé que 16€. Pas mal ! --VspaceG 27 mars 2008 à 14:01 (EDT)

NPOV[modifier]

Cet article ne me semble pas respecter le NPOV. Je cite:

C'est spectaculaire, l'huile comme carburant
dégage 70% de CO2 en moins que le gasoil.

Spectaculaire, effectivement. Mais qu'en pensent les producteurs de pétrole ? On ne le trouve nulle part dans l'article. !NPOV, c'est déjà une faute, mais quand s'ajoute l'erreur scientiste:

En tant que bon scientifique, j'aimerais savoir quelle est l'unité de ce calcul: 1L d'huile dégage 70% de CO2 en moins ? 1 Kg, peut-être ? Ce serait débile d'avoir fait le calcul dans ce sens. Il faudrait pour que la thèse soit valide que 1000J dégagées par de l'huile dégagent 70% de CO2 en moins, et là j'ai comme un doute. Tous ceux qui ont fait de la chimie au lycée (et qui ont suivi les cours) sauront faire le calcul.

Rappel sur la manière dont l'humanité considère quelque chose comme vrai de nos jours[modifier]

Normalement, dans un congrès scientifique (l'article dit que, par manipulation, les congrès scientifiques sont vérouillés par les producteurs de pétroles), il y a un conseil qui vérifie la validité de l'article. Rien d'étonnant à ce que l'article original (en hyperlien de l'ékoarticle: Matt Lechien) n'ait pas été validé par aucun congrès scientifique (je m'avance un peu, mais si je me trompe, dites-le moi). J'aimerais donc que soit écrit clairement dans l'ékoarticle, si les études originales ont été validées par un conseil scientifique, par des revues scientifiques, et que ce soit aussi clairement dit si l'une de ces études ont déjà été désapprouvées par des conseils auxquelles elles ont été soumises, et pourquoi. Là, on aurait de la NPOV.

Avant tout il faut des liens en référence. Après, tu te fais ton avis par rapport au crédit que tu accordes à la source. Arrête ta parano, on ne peut pas vérifier tout par soi-même. Il faut bien faire un minimum confiance à certaines personnes. --VspaceG 27 mars 2008 à 14:05 (EDT)

Rouler quand même, c'est déjà un crime[modifier]

Dans tous les cas, rouler, fût-ce à l'huile végétale, est mauvais pour l'atmosphère. Heureusement que l'essence est chère et qu'elle vient à manquer (on prévoit le pic de production dans moins de 20 ans, renseignez-vous sur Ekopédia), sinon on consommerait tout. Et si on consomme tout... on est morts (renseignez-vous sur Ekopédia sur le réchauffement climatique).

La TIPP[modifier]

Là dessus, la TIPP n'a pas pour esprit de taxer l'usage de produits pétroliers en soi, mais de taxer le rejet de toutes ces merdes dans l'atmosphère et d'utiliser toutes ces routes ultra-mauvaises pour l'environnement (goudrons, constructions herculéennes).

Ma requête[modifier]

Donc, au nom de la NPOV (qui est aussi là pour assurer au lecteur qu'il lit un article fiable), j'aimerais demander l'autorisation de dire dans l'article:

  1. Rappeler que rouler avec un véhicule individuel est déjà un délit environnemental et un crime contre l'humanité, et donner l'adresse ékopédienne qui prône le non-usage de la voiture;
  2. Rappeler l'esprit de la TIPP;
  3. Faire figurer les congrès scientifiques auxquel l'article a été approuvé, et refusé, et pour quelles raisons officielles (sans les reformuler, svp);
  4. Faire retirer les fautes scientifiques telles que celle que j'ai expliquée.

Y a-t-il un espace où il est possible de faire voter cette mesure ?

Vous remerciant pour la NPOV et l'esprit scientifique, --André Rognon 13 mai 2006 à 08:04 (EDT)

  1. ça va de soi. Est-il nécessaire de le rappeler ?
  2. Tu te trompe sur l'esprit de la TIC (anciennenment TIPP)
  3. comment retrouves-tu les sources ?
  4. C'est le but de tout le monde !

--VspaceG 27 mars 2008 à 14:12 (EDT)

Brûler de l'huile est aussi cancérigène...[modifier]

Au nom de la NPOV, ce serait bien de rappeler que la combustion d'huile produit de l'acroléine, produit hautement cancérigène. On constate alors que bien que plus écologique que l'essence, l'huile végétale est aussi dangeureuse (voir plus) que lui (les gaz lourds ou souffrés dégagés lors de la combustion de l'essence étant remplacés par une substance hautement cancérigène).

je rajpoute^pour le plaisir de la mauvaise fois ou t'est payer part une de ces compagnie pretroliere pour sortir de tel anerie

Remaniements souhaités pour la première moitié de l'article[modifier]

Je trouve aussi que cet article demanderait pas mal de remaniements, principalement dans sa première moitié.

La première moitié aurait me semble-t'il plutôt sa place dans agrocarburants (sauf que l'article en question est assez critique alors qu'ici tout est idyllique). Les raccourcis un peu rapides me semblent bien trop nombreux pour un sujet aussi compliqué et au coeur de tant d'enjeux.

Je m'y collerais peut-être un jour où je suis plus disponible...

Pour info, mon point de vue sur les agrocarburants: une bonne solution pour l'après-transition. en attendant, ça me semble surtout une solution pour éviter d'avoir à changer son mode de vie (tout en se proclamant écolo) et bien sûr une technique de fraude au fisc pour éviter d'avoir à payer les impôts nécessaires à payer les routes, les urgences, les gendarmes, etc rendus nécessaires par un système automobile qu'il convient de remettre sur la table (et non me semble-t-il ses valets que sont les "pétroliers" ou l'"état").

Rien à redire par contre sur la partie technique de l'article que je trouve bien plus intéressante.

--Mamat 14 juillet 2007 à 07:58 (EDT)


D'accord avec toi sur l'ensemble des points. Ajouterai que c'est un gros problème qui cause la déforestation dans des zones comme l'amazonie (exemple). A+ --jluc 14 juillet 2007 à 08:56 (EDT)
Arrêtez de faire de la fausse écologie en croyant que tout interdire d'un coup est une solution viable. Le fait que le prix de l'essence monte a des effets positifs pour l'écologie : les gens vont moins utiliser la voiture ; les énergies renouvelables deviennent économiquement viable ; on s'intéresse le recyclage de déchets comme les huiles de friture (une huile qu'on utiliserait de toute façon). De toute façon, dites-vous bien que votre nourriture n'arrive pas magiquement dans votre assiette. --VspaceG 27 mars 2008 à 14:25 (EDT)

Refonte partielle[modifier]

J'ai changé pas mal de choses dans cet article, certaines ayant trait à la forme (syntaxe, orthographe), et d'autres à la pertinence. Ainsi, une section parlait de "cyclothimique" avec des plaisanteries sur le Scrabble qui faisaient douter du sérieux de leur auteur. De même, d'un chapitre à l'autre, des contradictions apparaissaient : une fois c'étaient les pays du sud qui pâtissaient, et juste après, les campagnes de "par cheu nous"... Ensuite, on trouve la mention de "scientifiques" (lesquels ?) qui auraient fait des mesures d'émissions de particules. Dans quelles conditions ? Ou trouve-t-on ces résultats ? Comment ces émissions varient-elles de 20 à 70 % en moins ? Ensuite, les HVB seraient bonnes pour les moteurs parce qu'elles "contiennent de l'oxygène". A ma connaissance, l'oxygène provoque de l' oxydation qui attaque les métaux. Je ne m'y connais pas plus que ça, cependant, aussi j'aimerais trouver une argumentation, des références à ce sujet. Enfin, que penser de ce tableau où l'on trouve des oléagineux tels que l'opium ? Et le gas-oil dénommé "gazolus polutis" ? Tout cela ressemble à des fantaisies d'adolescent attardé et risque de discréditer l'ensemble.Ascanio 10 juin 2008 à 06:14 (EDT)

Je ne partage pas ton avis, mais comme je débarque tout juste... c'est un première avis... Pour moi le ton est plus celui de quelqu'un cynique... Ce qui arrive souvent quand on se bat contre la société sans prendre soin de soi... As-tu pu retrouver le contributeur en question? Il serait surement bon de lui envoyer un message lui demandant non pas de changer son poin t de vue mais peut-être la forme qui déscédite sa version. Si tu veux un coup de main laisse moi un mot sur ma page de discussion... Olivier C - À l'écoute 11 juin 2008 à 03:24 (EDT)
Moi je suis tout à fait d'accord avec Ascanio, et je trouve cet article TRÈS mal écrit. Je pense qu'on ne peut pas écrire un article (même dans une encyclopédie écolo participative) comme on parlerait à une assemblée...et encore je trouve que certains passages ne devraient même pas dépasser la sphère amicale de l'auteur (je pense à "pisser dans le réservoir" entre autres). Ekopedia est une grande chose, et les articles ironiques, polémiques et sans références ne font qu'en donner une très mauvaise image. Je pense réellement que cet article devrait être sérieusement remanié. --Laurence 11 juin 2008 à 04:10 (EDT)