Banane

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

La banane est le fruit du bananier (Musa sp.), une plante herbacée géante des régions tropicales. Le mot banane est dérivé du guinéen "Banema", à travers le portugais. Il existe une soixantaine d'espèces de bananes utilisées comme fruits ou légumes et qui constituent un élément essentiel du régime alimentaire pour des millions de personnes sous les tropiques.


Description[modifier]

Banane Jaune

La banane est un long fruit légèrement incurvé, souvent regroupé sur le bananier en grappes nommées « régimes ». La banane possède une peau facile à détacher, la partie intérieure est comestible.

Les bananes fruits ont une chair tendre et sucrée. Les bananes légumes (comme la plantain) ont une chair plus ferme parfois amère crue, elles sont consommées cuites et peuvent également servir à la production d'alcool comme le "vin de banane" très apprécié dans la région des Grands Lacs Africains.

Les feuilles du bananier sont également utilisées, dans certaines régions on en fait des toitures ou des récipient de cuisson. Il existe une espèce de bananier, dénommée abaca ou chanvre de manille (Musa textilis), cultivée uniquement pour les fibres de ses feuilles. Très résistantes, elles permettent de confectionner des cordages marins.


Variétés comestibles[modifier]

  • Cavendish : fruit jaune assez incurvé, c'est la plus courante (50% de la production)
  • Gros Michel : variété la plus courante au début du XXème siècle, elle a été décimé par la "maladie de Panama" dans les années 40
  • Poyo : banane jaune légèrement plus grande que la Cavendish et assez répandue.
  • Plantain Musa paradisiaca: fruit long quasiment rectiligne vert à jaune pâle, c'est la banane légume la plus cultivée
  • Banane rose : fruit à peau rouge-rosé et chair jaune claire très parfumée
  • Figue-pomme: petite banane très sucrée, à texture fondante avec un arôme de pomme qui lui vaut son nom.
  • Figue sucrée ou Frayssinnette : petite banane très sucrée, riche en arômes.

Culture[modifier]

Introduite aux Amériques vers 1500, ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que la culture de la banane se développe réellement aux Caraïbes et en Amérique centrale. La culture industrielle est alors contrôlée par les grandes firmes nord-américaines. Aujourd'hui les bananes figurent incontestablement parmi les fruits tropicaux les plus importants. La production mondiale oscille entre 60 et 70 millions de tonnes selon les années. En terme d'exportation la banane se place au troisième rang mondial des fruits derrière les agrumes et le raisin. Les variétés cultivés sont le plus souvent des hybrides entre Musa acuminata originaire de Malaisie et Musa balbisiana que l'on rencontre en Inde et aux Philippines. Les bananes légumes proviennent de l'espèce Musa paradisiaca et d'hybrides de cette espèce.

Les bananes sont cueillies vertes dans les plantations (appelées bananeraies). Moins fragiles que les bananes mûres, elles supportent mieux le transport. Elles sont immédiatement acheminées vers les centres de distribution (marchés d'exportation), où le processus de maturation est parfois activé en ajoutant aux fruits de l'éthylène. En condition naturelle, cette molécule est fabriquée par la plante.


Consommation[modifier]

Composition[modifier]

Les bananes mûres sont très riches en potassium et en sucres. Elle contiennent aussi en bonne quantité du phosphore, calcium, fer, vitamines A, B et C. Son odeur caractéristique est due à l'acétate d’isopentyle.

Propriétés[modifier]

Elles sont très nourrissantes (90 kcal/100 g) et très digestes en raison de leur faible teneur en graisses(0,3%). C'est la raison pour laquelle elles sont le plus souvent consommées crues.


Impact environnemental et social de la surconsommation de bananes[modifier]

L'impact environnemental et social de la surconsommation de bananes (mais aussi de café, sucre de canne, cacao, thé, coton) de la part des pays dits "riches" est incalculable: la monoculture pratiquée dans les pays producteurs pour répondre aux besoins du marché européen et nord-américain entraîne la déforestation de parcelles entières de terrain qui, petit à petit, suite à l'utilisation massive de pesticides, deviennent de moins en moins fertiles, et finissent par intensifier les phénomènes de désertification.

Au niveau social, outre les risques pour la santé liés à l'utilisation de pesticides, les travailleurs des bananeraies sont contraints d'accepter des conditions de travail inacceptables, au risque de perdre leur emploi...dont ils sont totalement dépendants car la monoculture occupe les terres qui normalement seraient nécessaires pour la culture de produits agricoles de première nécessité, et ils sont donc contraints d'importer ces produits.

Les consommateurs peuvent agir en consommant moins, et en consommant des produits du commerce équitable (ou biologiques, mais ces derniers ne garantissent en aucun cas un salaire correct aux travailleurs).


Voir aussi[modifier]

Cultiver son jardin potager et son verger
Article Liste de plante
Jardin potager Liste des plantes potagères
Arbre fruitier Liste des arbres fruitiers
Fruits et légumes de saison


Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.
Wiki.png
Note : Une section ci-dessus est à corriger... Elle fait doublon partiel avec un contenu de Wikipedia. Les imports en copier-coller sont interdits sur Ekopédia.