Ouate de cellulose

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Ceci est une version archivée de cette page en date du 27 février 2007 à 15:14 et modifiée en dernier par Neja (discussion | contributions).
Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger




La ouate de cellulose est issue du recyclage des journaux papier. Ils sont mis en tout petit morceau et traités au sel de bore. La cellulose devient imputrescible et ininflammable. Cela en fait un excellent isolant thermique et phonique et assure un très bon déphasage (en été, la fraicheur extérieure de la nuit n'est restituée que le midi du jour suivant).


La qualité d'un isolant se fait en comparant la densité au soufflage (avec cardeuse souffleuse)dans les combles défini par le Cstb tels que 25kg/M3 pour le Benotherm, idem pour l'isolouate, 30Kg au M3 pour Isofloc, 45Kg au M3 pour Cellubio, 28 à 35kg au M3 pour Universel (ces chiffres peuvent changer, aussi veuillez les contrôler périodiquementen compulsant les avis techniques). A partir de ces données techniques vous pourrez faire des comparaisons de prix par rapport aux quantités utilisées pour une même épaisseur. Par exemple pour 100M2 x 20cm d'épaisseur x 25Kg au M3 = 500kg pour Benotherm et Isolouate. Pour Universel 100M2 x 20cm d'épaisseur x 35Kg/M3 = 700Kg soit 200kg de différence pour une même surface et une même épaisseur!(Avec du Cellubio et 45Kg au M3 cela ferait 900kg...) Il est vrai que le gypse augmente les risques d'affaissement, et qu'il coûte moins cher que le sel de bore ...

Avec ces explications, le particulier et le professionnel pourra faire des comparatifs en toutes connaissances de cause.

Il faut aussi avoir conscience que les avis techniques du Cstb coûte une fortune à renouveler tous les 3 ans, aussi plus un produit a des avis techniques du Cstb plus il coûtera cher.

Voir aussi


Webographie

Bibliographie