Gunnar Björling : Différence entre versions

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
(Gunnar Björling (1887–1960) est un auteur finlandais d’expression suédoise. Dans les années 1920, son œuvre préfigurative s’articule autour d’Edith Södergran, Elmer Diktonius, Rabbe Enckell, Harald Hornborg et Olof Enckell)
 
m (Robot : Ajout de la catégorie Spam)
Ligne 101 : Ligne 101 :
 
{{wikipedia|Gunnar_Björling}}
 
{{wikipedia|Gunnar_Björling}}
 
{{DEFAULTSORT:Bjorling, Gunnar}}
 
{{DEFAULTSORT:Bjorling, Gunnar}}
 +
 +
[[Catégorie:Spam]]

Version du 6 septembre 2013 à 01:30

Olof Gunnar Björling, né le 31 mai 1887 à Helsinki et mort le 11 juillet 1960 dans cette même ville, est un auteur finlandais d’expression suédoise. Dans les années 1920, son œuvre préfigurative s’articule autour de trois autres figures littéraires de l’époque, Edith Södergran, Elmer Diktonius et Rabbe Enckell, auxquelles s’ajoutent Harald Hornborg et Olof Enckell.

Biographie

Fichier:Gunnar Björling.jpg
Photo de presse de Gunnar Björling parue vraisemblablement aux environs des années 1960

Enfance

Gunnar Björling naît au sein d’une famille bourgeoise. Son père est fonctionnaire à la poste d’Helskinki. Son enfance se partage entre Viipuri et Helsinki. Il passe ses vacances d’été à Kangasala.

Études

Noia 64 apps kdict.png
Cet article fait partie du
Thème Apprendre

Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
Éducation
Réseau échanges savoirs
Ressources non libres de droits
Ressources libres de droits
Alternatives pour mieux apprendre
Neuroscience
Catégorie apprendre

De 1901 à 1902, Gunnar Björling suit les cours dispensés par l’Académie militaire d’Hamina. Il étudie ensuite la philosophie à l’université d’Helsinki. Il a pour professeur Edvard Westermarck qui exerce une influence prépondérante sur le développement de sa pensée[1]. Gunnar Björling aspire à une carrière d’enseignant. Pourtant, en 1915, après l’aboutissement d’un travail de maîtrise universitaire traitant de l’importance vouée à la conscience pérenne, il renonce à son projet initial pour se vouer à une activité professionnelle de pigiste dans le cadre de la revue avant-gardiste Quosego[2]. Sa situation financière, déjà précaire, ne lui permet dès lors plus d’assurer convenablement sa subsistance, ce qui l’oblige à recourir aux maigres subsides alloués par les caisses d’allocations complémentaires.

Sémiologie

Stylistique

Bien que les écrits de Gunnar Björling soient généralement rédigés en un style aux coudées relativement fluides et franches, leurs contenus, complexes, teintés de lyrisme et de réflexions métaphysiques, n’en demeurent pas moins marginaux, ésotériques et difficile d’accès. Leur préhension liminaire s’avère donc quelque peu réfractaire aux néophytes et aux non-initiés[1].

Dadaïsme

Ses poèmes[3] et aphorismes[4] d’inspiration dadaïste[5] représentent une forme d’allégorie succincte dissociée de l’acuité mentale dont relèverait le souci d’exigence prioritaire. Les jaillissements oniriques de sa plume alerte se scindent au carrefour d’une prose souple, franche et déliée, tout en se référant conjointement à l’un des socles fondamentaux de la consignation réflective dont se réclamerait une approche imprégnée d’éthique souveraine. L'aspect connexe de son œuvre rejoint ainsi les grandes traditions occidentales et orientales dont la quintessence didactique se base essentiellement sur l’imminence perceptive des événements existentiels dont la trame temporelle se voit ponctuée par à-coups subreptices[6].

Kiri-ra!

Les formulations absconses de Gunnar Bjöerling s’érigent en tirades alambiquées et s’opposent par principe à la fragmentation structurelle ou éparse de la pensée. Cette préemption lui confère accessoirement le titre de poète et écrivain tourmenté, animé par une quête inextinguible visant à disséquer le pourquoi du comment[1]. Cette particularité surgit avec une fulgurance accrue dans des ouvrages tels que Vilande dag[7] ou Kiri-ra![8] dont Rabbe Enckell et Peter Sandelin incarnent le fief invétéré de la trame expressive[9],[10].

Distinction

En 1947, Gunnar Björling obtient le Prix de l'Académie suédoise[11].

Œuvres

  • (swe) Gunnar Björling, Vilande dag, Helsingfors, Daimon, 1922, 96 p. (OCLC 13268424) 
  • (swe) Gunnar Björling, Kiri-ra!, Helsinki, Helsingfors : Författarens Förlag, 1930, 111 p. (OCLC 464972373) [présentation en ligne] 
  • (swe) Solgrönt, 1933
  • (swe) Fågel badar snart i vattnen, 1934
  • (swe) Att syndens blåa nagel, 1936
  • (swe) Där jag vet att du, 1938
  • (swe) Det oomvända anletet, 1939
  • (swe) O finns en dag, 1944
  • (swe) Ord och att ej annat, 1945
  • (swe) Och leker med skuggorna i sanden, 1947
  • (swe) Vårt kattliv timmar, 1949
  • (swe) Angelägenhet, 1949
  • (swe) Ett blyertsstreck, 1951
  • (swe) Träd står i sina rader, 1952
  • (swe) Att i sitt öga, 1954
  • (swe) Du jord, du dag, 1957
  • (swe) En mun vid hand, 1958
  • (swe) Hund skenar glad, 1959
  • (swe) Dikter, 1959
  • (swe) Allt vill jag fatta i min hand (efterlämnade dikter), 1974
  • (swe) Jag viskar dig jord, 1992
Fichier:Finlandssvenska författare.jpg
Auteurs finlandais d’expression suédoise ayant essaimé leur art scriptural au cours des années 1930. Sur cette photo, datée de l’année 1965, apparaissent successivement, de droite à gauche, les figures littéraires suivantes : Elmer Diktonius, Harald Hornborg, Olof Enckell, Rabbe Enckell et, tout à gauche, avec des lunettes, le visage baissé : Gunnar Björling.
Noia 64 filesystems exec.png
Cet article fait partie du
Thème Penser

Autonomie
Décroissance
Gratuité
Recyclage
Simplicité volontaire


Catégorie:Penser


Sélection de poèmes

  • (fin) Gunnar Björling (trad. Tuomas Anhava), Kosmos Valmiiksi Kirjoitettu: Valitut Runot, Helsinki, Otava, 1972, 254 p. (ISBN 9789511000426) (OCLC 9852538) 

Aphorismes

  • (fin) Gunnar Björling (trad. Tuomas Anhava), Mahdollisen valtakunta : mietelmiä ja merkintöjä vuosilta 1922-1951, Helsingissä : Otava, coll. « Seitsentähdet », 1979, 191 p. (ISBN 95110556662) (OCLC 800299286) [présentation en ligne] 

Bibliographie

  • (swe) Bo Carpelan, Studier i Gunnar Björlings diktning 1922–1933, Helsinki, Diss. Helsingfors universitet, coll. « Skrifter utgivna av Svenska litteratursällskapet i Finland », 1960, 377 p. 
  • (swe) Thomas Warburton, Åttio år finlandssvensk litteratur, Stockholm, Alba, 1984, 428 p. (OCLC 12314592) 
  • (fin) Thomas Warburton, Åttio år finlandssvensk litteratur, Helsingfors, H. Schildt, 1984, cf. bibliographie p. 420-422 & index, 429 p. (OCLC 461946864) (notice BnF no FRBNF348295488) 
  • (swe) Ida Felman, « Gunnar Björling: modernisten med ett eget språk », Svenska Yle, svenska.yle.fi, 2002 [texte intégral [audio] (page consultée le 10 novembre 2012)] 
    « Vi hör dikterna Hjärtats gata, Morgonlöv och ljusning, O denna morgondagen, På lätt vingslag, Med sommar, Nu är ej död, O att som jord och luft och Hat. »
  • (deu) (eng) Oskar Bandle, Lennart Elmevik, Gun Widmark, Kurt Braunmüller, Ernst Håkon Jahr, Allan Karker, Hans Peter Naumann et Ulf Teleman, Handbücher zur Sprach und Kommunikationswissenschaft = Handbooks of linguistics and communication science = Manuels de linguistique et des sciences de communication. The Nordic Languages: An International Handbook of the History of the North Germanic Languages, vol. 2, Berlin, New York, Walter de Gruyter, 2005, The second volume of two on the history of the Nordic languages. Articles en allemand, anglais et français. Extraits tirés du volume no 22 de l’ouvrage en langue allemande de Lennart Elmevik intitulé : Handbücher zur Sprach und Kommunikationswissenschaft. Hrsg. von Hugo Steger, Herbert Ernst Wiegand ; mitbegründet von Gerold Ungeheuer, 2208 p. (ISBN 311017149X)(ISSN 1861-5090) (notice BnF no FRBNF37141827t) [lire en ligne], chap. XVI (« The Nordic languages in the 20thth century, Metrics in 20th century poetry »), p. 1661  (OCLC 835819054 et 827532962)
  • (swe) Stefan Nygård et Johan Strang, Mellan idealism och analytisk filosofi : den moderna filosofin i Finland och Sverige 1880-1950, Helsingfors, Stockholm, Bokförlaget Atlantis, coll. « Skrifter utgivna av Svenska litteratursällskapet i Finland » (no 691), 2006, 282 p. (ISBN 9515831369, ISBN 9789515831361 et ISBN 9789173531696) (OCLC 122926503) 
  • (swe) Jan Arnald, Stol nr 4 – Anders Olsson, Stockholm, Svenska Akademien, 2011 [lire en ligne (page consultée le 11 novembre 2012)] 
    « Han påbörjade ett stort forskningsprojekt om den finlandssvenske poeten Gunnar Björling, som inte bara skulle avsätta den mäktiga avhandlingen Att skriva dagen – Gunnar Björlings poetiska värld (1995) utan också resultera i redaktörskapet för utgivningen av Björlings Skrifter I–V (1995). »
  • (eng) Stefan Nygård (principal investigator), « The national and the international in Ultra (1922) and Quosego (1928): A cultural history of the avant-garde in the nordic countries », Avant-Garde Critical Studies, Amsterdam, Rodopi: Department of World Cultures, février 2012, p. 337-350 (ISSN 1387-3008) [résumé, texte intégral (pages consultées le 5 juin 2013)] 
    Base de données : British Library Serials.
    Host publication: A Cultural History of the Avant-Garde in the Nordic Countries.
    Project: Against the grain – cosmopolitan intellectuals in Finland (c. 1880-1935).

Références

Noia 64 apps kdict.png
Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.
Noia 64 filesystems exec.png
Portail Penser – Accédez aux articles Ékopédia concernant la pensée.
Wiki.png
Note : Une section ci-dessus est à corriger... Elle fait doublon partiel avec un contenu de Wikipedia. Les imports en copier-coller sont interdits sur Ekopédia.