Furoshiki

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Ceci est une version archivée de cette page en date du 13 décembre 2017 à 02:02 et modifiée en dernier par - Hermes - (discussion | contributions).
Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Décroissance
Économies alternatives
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie
Énergies renouvelables
Naturisme
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


Si vous en avez marre que l'on vous donne des sacs plastiques en caisse, si vous cherchez un cabas pour aller au marché , que votre besace vous lâche et que vous êtes fâché avec votre machine à coudre ou alors que vous voulez épater vos amis avec un nouveaux sac-écharpe-bandana-nappe-ceinture... alors le furoshiki est fait pour vous.

Description[modifier]

Le furoshiki est une tradition japonaise consistant à envelopper ce qu'on veut transporter dans un simple carré de tissu (le furoshiki) en utilisant différentes techniques de nouage. On peut créer ainsi en un tour de main un joli emballage de bouteille pour aller chez des amis, un sac à dos pour la petite, un sac à main original, un grand cabas pour les courses etc ...

Fabriqué en coton ou en soie à l'origine, il en existe aujourd'hui en tissus synthétiques (chirimen de polyester). Il est utilisé pour tout transporter d'une bouteille de vin à une guitare, pour tous les jours ou pour un cadeau.

Histoire[modifier]

Remontant probablement à l'ère Nara (VIII ème siècle après JC), d'abord appelé hirazutsumi (« paquet à plat »), il prend le nom de furo ni shiku (« étaler (quelque chose) au bain ») pendant l'ère Edo où il était utilisé par les daimyo pour emporter les affaires aux bains publics. Ces techniques ancestrales ont, avec l'arrivée des question écologique , été remis au gout du jour lors d'une campagne de la ministre japonaise de l'environnement : 3R pour reduce, reuse, recycle (réduire, réutiliser, recycler... à méditer) pour pousser les japonais à abandonner l'utilisation de sacs en plastique.

Mise en pratique[modifier]

Le Furoshiki, selon le pliage, peut être utilisé comme sac à main, pour transporter des livres, des bouteilles, envelopper des cadeaux...

Il convient de choisir un tissu suffisamment fin pour faciliter les nœuds, mais le choix reste très vaste.

Voir aussi[modifier]

[[Furoshiki/Témoignage|<span title="Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Furoshiki... Cliquez pour plus d'informations">   ]]
Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Furoshiki... Cliquez pour plus d'informations
Bulle.png  Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Furoshiki...

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]