Coupe menstruelle : Différence entre versions

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
m
(Description)
Ligne 5 : Ligne 5 :
  
 
==Description==
 
==Description==
La sécheresse vaginale causée par les tampons peut déranger l'équilibre microbien du vagin et le rendre plus susceptible aux démangeaisons et développer des infections bactériennes, en plus du syndrome du choc toxique (SCT). Réutilisable, la coupe peut être faite de caoutchouc ou en silicone médical hypoallergénique. La coupe est maintenue sur le col de l'utérus par succion et elle permet à femme de vaquer à ses occupations et même faire du sport ou voyager sans tracas. Certaines préfèrent toutefois d'autres méthodes, mais la trouvent tout de même intéressante dans certaines occasions, en alternance. Sa durée de vie est d'environ 10 ans.  
+
La sécheresse vaginale causée par les tampons peut déranger l'équilibre microbien du vagin, le rendre plus susceptible aux démangeaisons, développer des infections bactériennes sans compter syndrome du choc toxique (SCT). Réutilisable, la coupe peut être faite de caoutchouc ou de silicone médicale hypoallergénique. La coupe est maintenue sur le col de l'utérus par succion et elle permet à la femme de vaquer à ses occupations et même faire du sport ou voyager sans tracas. Certaines préfèrent toutefois d'autres méthodes, mais la trouvent tout de même intéressante dans certaines occasions, en alternance. Sa durée de vie est d'environ 10 ans.
  
 
== Caractéristiques ==
 
== Caractéristiques ==

Version du 18 octobre 2007 à 06:27

Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Cet article fait partie du
Thème Prendre soin

Hygiène de vie
Hutte de sudation
Hygiène de l'esprit
Relaxation
Reiki
Shiatsu
Sophrologie
Hygiène du corps
Bienfaits et méfaits du soleil
Soins du corps
Cosmétique
Fabriquer ses cosmétiques
Santé
Plante médicinale
Huile essentielle


Catégorie:Prendre soin (?)

La coupe menstruelle est fait de coutchouc ou de siliconne en forme de cloche et elle recueille le sang des menstruations.


Description

La sécheresse vaginale causée par les tampons peut déranger l'équilibre microbien du vagin, le rendre plus susceptible aux démangeaisons, développer des infections bactériennes sans compter syndrome du choc toxique (SCT). Réutilisable, la coupe peut être faite de caoutchouc ou de silicone médicale hypoallergénique. La coupe est maintenue sur le col de l'utérus par succion et elle permet à la femme de vaquer à ses occupations et même faire du sport ou voyager sans tracas. Certaines préfèrent toutefois d'autres méthodes, mais la trouvent tout de même intéressante dans certaines occasions, en alternance. Sa durée de vie est d'environ 10 ans.

Caractéristiques

Coupe en silicone

  • 100% hypo-allergique et sans latex.
  • Le bas est ondulée pour meilleure prise et enlèvement plus facile.
  • Les mesures sont imprimés pour un meilleur contrôle du cycle menstruel.
  • Plusieurs modèles tout dépendant de l'âge de la femme ou après accouchement.
  • Facile à stériliser la faisant bouillir pour 2-5 minutes dans un pot d’eau ouvert; alors plus hygiénique et sanitaire.
  • Comfortable, discret, commode et facile à utiliser.
  • Respectueux de l’environnement et économique puisque qu'elle est réutilisable.
  • Protection fiable.
  • Pratique pour tous les sports incluant la natation, l’excursion, voyage, promenade à bicyclette...
  • Silicone non testé sur les animaux.

Coupe en caoutchouc

  • Solidité garantie.
  • Stérilisable dans l'eau chaude.
  • Réutilisable.
  • Confortable et discret.
  • Risque d'infection contrairement au silicone.

Histoire

Cette particularité féminine est été de tout temps considérée comme un don de la vie. Avant la sédentarisation de l'humain, les femmes étaient soumises à la prédation étant donné que le sang menstruel avait une odeur particulière. De plus, le parallèle avec les cycles lunaires a très tôt été constaté et ainsi il devenait plus facile de protéger les groupes de femme de la prédation et/ou les vêtements de tâches. À cette époque les femmes utilisaient des boules de coton maintenues par des lanières de cuir. De nos temps contemporains, les couches, les serviettes et tampons ont révotionnés et elles ont tôt fait d'être industrialisés.

Avec les inquiétudes environnementales, des groupes de femmes ont délaissées les coûteuses serviettes et ont plutôt imaginées la technique de la coupe menstruelle. Au début elles étaient épaisses, peu souple et les risque de choc toxiques étaient grands. Mais vu la demande, des industries (Keeper et Diva Cup) ont développés des techniques modernes pour les fabriquer avec des matériaux durables et sanitaires.

Mise en pratique

La coupe menstruelle est généralement perçue comme confortable et simple d'utilisation. Elles sont souples, rigides et d'une durée de vie d'environ 10 ans. Elles n'absorbent pas, donc l'humidité naturelle est protégée. Elle permet aussi de mesurer la quantité des écoulements et de voir à quoi ils ressemblent; c'est une bonne manière de se réapproprier le corps ou de le découvrir! Facile d'entretien, on la rince et on peut la remettre (stérilisation avant et après le cycle). Le port d'un protège-dessous léger peut être nécessaire dans certains cas, comme avec les tampons.

Sur le marché

La coupe menstruelle est difficilement trouvable dans le commerce. On peut cependant l'acheter sur Internet. Les marques les plus connues sont Keeper (en caoutchouc), Divacup et Mooncup (en silicone médical). Contrairement au caoutchouc, le silicone ne comporte pas de risques d'allergies.

Certains sites proposent de l'essayer pendant 3 mois et si vous ne l'avez pas encore apprivoisé au bout de cette période, pour pouvez vous faire rembourser. Elle est vendue au coût d'environ 45 $ CAN (pour le Keeper), l'équivalent de 3 à 4 mois de consommation de produits menstruels jetables. La Divacup coûte environ, pour l'Europe, 20 € (ou 15 € quand on fait des commandes groupées).

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Portail Prendre soin qui présente des articles sur : « Prendre soins des autres et de soi-même. »